André Neher, le penseur et le passeur

André Neher, le penseur et le passeur

17.00 

par Raniero Fontana

Description

André Neher, né à Obernai (67) en 1914 et décédé à Jérusalem en 1988, fut l’un des plus grands penseurs juifs de la seconde moitié du vingtième siècle. Aux côtés d’Emmanuel Lévinas et du Rabbin Léon Askenazi (Manitou), il fut l’un des trois piliers de la reconstruction spirituelle juive en France, après la Shoah. Professeur à l’Université de Strasbourg, il s’installa en 1967 en Israël avec son épouse, l’historienne Renée Neher-Bernheim.

 

Dans son ouvrage, “André Neher, le penseur et le passeur”, Raniero Fontana nous propose de découvrir les principales facettes de la pensée de Neher, d’en mesurer la fécondité et la profonde originalité. A travers plusieurs articles, il décline ainsi les quatre axes essentiels de son œuvre : la Bible, la pensée rabbinique, l’école du Maharal de Prague, et enfin la question de l’existence juive aujourd’hui, à l’ombre des deux bouleversements traversés par le peuple juif au vingtième siècle, la Shoah et la création de l’État d’Israël.

Et Raniero Fontana de conclure : l’homme-juif cherche par essence à concilier l’inconciliable. C’est en cela que réside la tâche prophétique d’Israël, selon André Neher,

En appendice, le livre propose aux lecteurs trois textes inédits de ce remarquable maître à penser, ainsi qu’un texte d’introduction historique de son épouse, Renée Neher-Bernheim, qui fut aussi sa plus proche collaboratrice.

 

Raniero Fontana est docteur en théologie, diplômé de l’Université hébraïque de Jérusalem et spécialiste de littérature rabbinique. C’est dans cette ville, centrale pour André Neher, qu’il écrit et enseigne, notamment à l’Institut Français Albert Decourtray.

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “André Neher, le penseur et le passeur”