Souscription L’étoile et le Néant

Souscription L’étoile et le Néant

25.00 

Description

A paraître en 2019 aux Editions Elkana

« L’étoile et le néant » est un roman historique en deux volumes  qui se déroule pendant la Shoah et qui est consacré au contraste formé par l’abandon des Juifs par les Etats-Unis et le sacrifice d’un homme pratiquement seul, Raoul Wallenberg, un diplomate suédois qui a réussi à sauver une partie des Juifs de Hongrie en 1944.
Ce roman vrai vient nous rappeler qu’au delà du cynisme des politiciens, la mobilisation des individus peut parfois tout changer.
Pour faire paraître ce double-livre, présenté dans un coffret qui coûtera 25 euros, nous désirons trouver 300 personnes qui l’achèteront en souscription avant sa sortie officielle.
Si vous désirez participer à cette aventure éditoriale, commandez sur cette page du site des éditions Elkana un ou plusieurs exemplaires. Les livres seront postés au plus tard 15 jours après la sortie de l’ouvrage (prévue au 1er trimestre 2019).

Résumé de l’ouvrage :
Dans un journal américain de 1943, une annonce étrange est publiée, proposant d’acheter 70.000 Juifs roumains « à 50 dollars pièce ». Un diplomate suédois en poste à Budapest en 1944 téléphone pour tenter de sauver quelques-uns des Juifs de la dernière communauté d’Europe encore intacte. Deux événements réels de la Shoah, la destruction des Juifs d’Europe, cet événement tragique qui continue à hanter la conscience de l’Europe, plus de soixante-dix ans après. Deux événements symboliques du « trou noir » qui a existé dans cette période de l’histoire humaine et qui a pour nom l’indifférence, l’abandon des Juifs.
C’est au cœur de ce néant que s’est plongé l’écrivain Jean-Claude Derey, reconstituant l’histoire de cette tragédie humaine où trois personnalités marquent de leur empreinte le fil du récit. Celui-ci nous entraîne tout d’abord, dans la première partie du livre, à Washington aux Etats-Unis, où l’homme le plus puissant du monde, le président américain Roosevelt, symbolise plus que tous cet abandon des Juifs. Il ne faut pas donner l’impression que le « Jew deal » a remplacé le « new deal ». Le gouvernement américain s’arc-boute sur la non intervention malgré les quelques héros de la conscience humaine qui ont compris ce qui se passe au cœur de l’Europe hitlérienne, dans les forêts d’Ukraine ou dans les centres de tueries de Pologne, et qui tentent vainement de faire pression pour changer cette politique américaine.
La deuxième partie nous transporte ensuite à Budapest (Hongrie) en 1944. Nous assistons au combat héroïque mené au quotidien par Raoul Wallenberg, un jeune diplomate suédois qui, au péril de sa vie, tente l’impossible, avec un culot monstre et un courage exemplaire, pour sauver autant de Juifs que possible des griffes des nazis qui déportent et massacrent la dernière communauté juive d’Europe. Face à ce juste des nations se dresse un certain Adolphe Eichmann, venu tout exprès à Budapest pour parachever son œuvre de destruction. Car contrairement à l’analyse naïve de certains intellectuels, Eichmann n’est pas un petit employé obéissant aveuglément aux ordres, mais bien un antisémite endurci qui est prêt à désobéir aux ordres de ses supérieurs pour réaliser l’assassinat de quelques Juifs supplémentaires.
Deux lieux, trois personnages, autour desquels Jean-Claude Derey a tissé son roman historique qui nous plonge, comme nul ne l’a fait jusqu’ici, à l’intersection de la volonté destructrice, de l’indifférence cynique et du courage humanitaire. Un roman historique indispensable à lire pour comprendre comment l’irréparable peut s’accomplir lorsque la vigilance disparaît.

Jean-Claude Derey a déjà fait paraître plus d’une vingtaine d’ouvrages dans plusieurs grandes maisons d’éditions. Il a notamment publié en 2016 « Fordlandia » chez Payot, récit d’une utopie capitaliste au cœur de la forêt amazonienne, et en 2017,  un livre sur les Chamans mongols aux éditions Flammarion.

La parole à l’auteur :

Ces deux volumes ont nécessité 4 ans de documentation puis d’écriture. L’originalité du propos se base sur deux faits historiques :

Les Alliés étaient au courant du génocide annoncé depuis 1941. Pourtant ils n’ont rien fait.

Raoul Wallenberg, héros mal connu, est entré dans la légende en sauvant des dizaines de milliers de Juifs hongrois.

Ces deux sujets n’ont jamais été traités sous forme romanesque. Le choix de ce traitement permet de toucher un public plus large et de secouer les mémoires engourdies. J’ai contacté Alain Michel à Jérusalem. Mon éditeur à Paris, malgré l’intérêt des deux volumes m’a rétorqué : Comment veux-tu que je publie ces deux livres alors qu’on crie « mort aux Juifs ! » dans les rues de Paris.

Alain Michel, historien notoire, a effectué une relecture rigoureuse afin que ces deux livres soient irréprochables et donnent une image précise de la passivité des Alliés et du combat héroïque de Wallenberg, de juillet 1944 à janvier 1945.

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Souscription L’étoile et le Néant”